Cahiers d'études Nodiéristes

Espace réel, espace imaginaire dans l'oeuvre de Charles Nodier, volume 1

 

Cahiers d'études Nodiéristes  - le murmure

Agrandir l'image…

Sous la direction de Georges Zaragoza, Virginie Tellier et Sébastien Vacelet

Avec la contribution de Fanny Déchanet-Platz, Caroline Raulet-Marcel, Sébastien Vacelet, Virginie Tellier, Émilie Pezard, Jordane Mignard, Mikhaïl Pavlovitch Odesski et Georges Zaragoza

 

le murmure - juin 2012

    • Livre papier

      20,00 €
     

    Présentation

    Les Cahiers d’Études Nodiéristes, publiés aux éditions du Murmure, paraissent sous la forme d’un volume annuel. Chaque numéro est constitué d’un dossier thématique réalisé à partir d’une journée d’études ou d’un appel à contributions, et d’une rubrique réservée à des comptes rendus de lecture et aux actualités nodiéristes. Les sujets traités peuvent s’ouvrir à des thématiques qui traversent la vie et l’oeuvre de Charles Nodier, sans que celui-ci en constitue nécessairement le centre.

     Le dossier du premier numéro est onsacré à l’espace dans les récits et le théâtre de Nodier. Il s’interroge sur le rapport entre réel et imaginaire dans la construction de l’espace fictif, et envisage ainsi des perspectives génériques essentielles qui font de l’oeuvre de Nodier un véritable laboratoire des formes, à l’aube de la modernité littéraire.
     

    Sommaire

    Dossier :

    Espace réel, espace imaginaire dans l’oeuvre de Charles Nodier

    Avant-Propos Virgine Tellier & Georges Zaragoza  09
    Miniature et immensité dans Trésor des Fèves et Fleur des Pois de Charles Nodier Fanny Déchanet-Platz 15
    Nodier, entre espaces de la marge et de la légende :la construction d’un territoire paradoxal pour l’Écrivain Caroline Raulet-Marcel 39 
    Du comté d’Argyle au royaume de Saba :Nodier et l’Écosse des origines Sébastien Vacelet 73
    L’espace du lunatique, un espace dont « la création n’est pas finie »Virginie Tellier 105
    « Songes romantiques » en Thessalie.L’ambiguïté générique du traitement de l’espace dans Smarra. Émilie Pezard 135
    Nodier mélodramaturge : Mise en scène de l’imaginaire « frénétique » et audaces dramaturgiques dans Le Vampire, et Bertram, ou le Pirate Jordane Mignard 157
    Miscellanées :
    Le toponyme « Greenock » dans le cycle de M. A. Kouzmine, « La Truite casse la glace » ikhaïl Pavlovitch Odesski 185

    Comptes rendus :


    Jacques-Remi Dahan, Visages de Charles Nodier, Paris, PUPS, 2008 Georges Zaragoza 199
    Jacques Geoffroy (dir.), Dérision et supercherie dans l’oeuvre de Charles Nodier, Dole, La Passerelle, 2009 Sébastien Vacelet 203

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 145 x 205, 205 pages, Noir & blancEn stock
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :